61404e3c6add8.jpeg

Est-ce que le CBD se voit dans les test salivaire ?

Le CBD (cannabidiol) est une molécule qu’on retrouve naturellement dans le cannabis et dans la plante de chanvre. Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), il ne crée pas d’effets psychotropes, ce n’est donc pas un hallucinogène ni un produit dopant. Le CBD est réputé pour ses nombreuses propriétés bénéfiques pour le corps et pour la santé du consommateur. Plusieurs études ont attesté qu’il réduit le stress et l’anxiété, améliore la qualité du sommeil, stabilise l’humeur et possède des propriétés anti-inflammatoires incroyables. Toutefois, une question reste en suspens. Étant donné que le THC comme le CBD proviennent de la même plante, est-ce que ce dernier est aussi détectable par un test salivaire ?

Le CBD : très peu recherché lors d’un test salivaire

Le test salivaire est de plus en plus utilisé par les forces de l’ordre pour détecter certaines drogues. Il consiste à prélever de la salive du contrevenant et à l’examiner pour savoir s’il a récemment consommé de la drogue. Le résultat est immédiat : si la couleur de la salive change, c’est que le test est positif. Dans ce cas, il va falloir déterminer quelle drogue vous avez consommée. Grâce au test salivaire, il est possible de détecter différents produits dopants à savoir :

  • le cannabis (THC),
  • les amphétamines,
  • la cocaïne et le crack,
  • les opiacés.

Le test salivaire est obligatoire, sous peine d’être condamné à 2 ans d’emprisonnement, 4 500 euros d’amende et 6 points en moins sur le permis de conduire.

Le CBD n’est donc pas spécifiquement recherché lors des tests salivaires. Il ne présente en effet aucun effet négatif sur le consommateur. Le CDB ne modifie pas votre humeur ou votre comportement. Il ne provoque pas non plus l’effet « hight ». Quand vous effectuez un test salivaire, les forces de l’ordre vont dans la plupart des cas rechercher la présence de THC. Il est cependant possible d’avoir un test salivaire positif au cannabis si le produit de CBD que vous consommez contient un taux de THC supérieur à 0,2 %.

La drogue la plus consommée en France est le cannabis. Les forces de l’ordre vont donc identifier les consommateurs de cette drogue lors de contrôles routiers afin de réduire le nombre des cas d’accidents. Ils recherchent aussi lors des tests salivaires la présence de cocaïne, ecstasy ainsi que d’autres substances psychotropes. Ces produits peuvent s’avérer extrêmement dangereux pour les conducteurs et les autres usagers de la route. Attention cependant, car le fait que le CBD ne soit pas recherché en priorité n’est pas une garantie. Cela ne veut pas dire non plus que votre organisme ne présente plus aucune trace de THC. La réaction de chaque organisme est en effet différente et les effets de ces produits varient d’un individu à un autre.

Les produits de CBD à consommer pour garantir une marge de sécurité

Comme mentionné précédemment, plusieurs substances peuvent être révélées par un test salivaire. De même, certains dérivés du CDB sont susceptibles d’induire un résultat positif à ce test de dépistage. En tant que consommateur, il s’avère donc essentiel de choisir le bon produit selon vos besoins, mais surtout en fonction des risques encourus. Il existe de nombreux dérivés de ce produit naturel. Parmi ceux-ci, on retrouve les huiles, la résine, les fleurs, les e-liquides.

Les fleurs de CBD sont destinées à l’infusion. Elles ont tendance à provoquer un test positif. La plante de CBD possède bien évidemment une certaine teneur naturelle en THC ne dépassant pas 0,2 %. Malgré cela, les fleurs de CBD peuvent contenir plus de THC sur le produit final que les autres formes de produits CBD, notamment les huiles et les capsules.

Il s’avère alors judicieux d’accorder une attention particulière à votre consommation de CBD ainsi que sur le bon choix de vos produits. La plupart des fournisseurs ne sont pas responsables de l’utilisation finale des produits et des sanctions auxquelles vous êtes exposé. C’est pourquoi l’huile de CBD est beaucoup plus conseillée afin de limiter les risques liés à un dopage inconscient.

Le vapotage de CBD : indétectable sur tests salivaires

Les e-liquides de CBD sont réservés aux consommateurs de cigarette électronique. Selon des rumeurs, il n’y a pas de risque pour les tests salivaires à vapoter du CBD. En réalité, sachez qu’en vapotant du CBD avec des e-liquides, le consommateur absorbe du CBD et très peu de THC.

Le vapotage des e-liquides au CBD représente cependant un risque majeur si vous conduisez ensuite, ou si vous exercez une activité à risque. Sachez que le cannabidiol est susceptible de provoquer des épisodes de somnolence sur certains utilisateurs. Même si votre taux de THC n’est pas détectable, il faudra toutefois faire appel à votre responsabilité civique et votre vigilance. Ainsi, vous ne mettez en danger ni vous ni les personnes qui vous entourent.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier