613f46eccb847.jpeg

Quel CBD pour arthrite ?

De récentes études ont révélé que le cannabis a la capacité de soulager des douleurs articulaires et des inflammations liées à l’arthrite. Il a été découvert que certaines variétés de CBD permettaient d’avoir de bons résultats en ce qui concerne certaines affections. Les cannabis riches en terpènes caryophyllène et Mycrènes ont un impact positif sur le traitement de l’arthrite. Les produits faits de cannabidiol peuvent donc être utilisés par différents moyens pour soigner ce mal. Découvrez quel CBD pour le traitement de l’arthrite.

Le CBD prise par voie orale

Le CBD peut être pris en ingestion sous plusieurs formes pour traiter l’arthrite. Vous pouvez en consommer sous l’apparence de capsules, d’aliments ou de liquide. En fonction des différents aspects, il est absorbé par le tube digestif. Dans ce cas de figure, l’absorption se déroule lentement. Les effets de la prise par ingestion surviennent dans certains cas tardivement. Des réactions des acides gastriques et d’autres éléments peuvent survenir une à deux heures après la prise. Lorsque vous prenez le cannabis par la bouche, vous trouvez le soulagement de vos douleurs d’arthrite environ deux heures après. Le traitement prend donc un peu de temps quand il s’agit de capsules.

Le CBD en capsule et sous forme de nourriture

Le cannabis en forme de capsules a la capacité de prendre effet lorsque l’utilisation se fait chaque jour. Ainsi, pour traiter votre mal, il faut un usage quotidien de CBD. Pour cela, il faut faire attention à la dose prise. Un dosage adéquat, bien établi peut très bien fonctionner quand vous le prenez tous les jours.

Les spécialistes du domaine ne recommandent pas généralement la prise de cannabidiol par la consommation de produits comestibles. En raison de l’ignorance de la dose contenue dans les bonbons et les biscuits par exemple, il faut faire attention. L’ingestion de ces aliments pour le traitement de l’arthrite n’est pas très conseillée. Si vous optez pour leur utilisation, il faut les garder hors de la portée des tout petits. Leur apparence prêtent à confusion.

Le CBD en utilisation liquide

Le cannabidiol peut aller directement dans la circulation sanguine s’il est consommé sous forme liquide. Les effets de sa prise se révèlent plus rapidement que certains produits. Vous pouvez en faire une utilisation sublinguale. Elle consiste à en mettre quelques gouttes sur la langue. Le goût peut cependant être désagréable, mais vous ne le sentirez que 60 à 120 secondes. L’effet se révèle dans les 15 à 40 min qui suivent la prise. Le CBD liquide est une forme du produit qui vous soulage de vos douleurs articulaires en peu de temps. Pour un bon résultat, vous devez prendre en compte la quantité du produit et la concentration de CBD présente dans le liquide. Il est conseillé de commencer par de minimes doses et de progresser petit à petit.

Le CBD en application cutanée

Le cannabis peut se présenter sous forme de pommade, de baumes, de lotion et d’huile. Il suffit d’en appliquer sur la partie douloureuse. Vous n’avez pas besoin de faire un massage intense. Une application douce sur l’articulation qui vous fait souffrir est suffisante. Néanmoins, les effets du CBD sur la peau ne sont pas très connus. Lorsque vous utilisez ces formes du cannabidiol, assurez-vous qu’il n’ait pas d’effets néfastes sur votre peau. Cette dernière est généralement fragile et diffère d’un individu à un autre.

La fabrication des produits topiques peut prendre en compte divers autres éléments. Parmi ceux-ci, vous avez le menthol ou le camphre. Ces ingrédients sont en vente libre et leur association au CBD pour avoir un produit topique suscite quelques zones d’ombres sur l’utilité du CBD dans le traitement de l’arthrite. Néanmoins, il peut être affirmé que le cannabidiol associé à ces éléments permet de soulager les douleurs liées à l’arthrite.

Le CBD par inhalation

Pour traiter des inflammations ou douleurs articulaires liées à l’arthrite, vous avez la possibilité d’inhaler le CBD. Vous pouvez utiliser une vape pen ou un vaporisateur pour le faire. Les effets suite à cette méthode se révèlent rapidement. Cette façon de faire est préférée par certaines personnes en raison de sa simplicité.

Commencez votre traitement tout doucement. Avec le temps, augmenter la fréquente des inhalations. Si au bout de quelques jours, vous ne ressentez aucune amélioration, il faut arrêter. Cela peut simplement signifier que le cannabis n’est pas adapté au traitement de ce mal chez vous. Tout le monde n’ayant pas le même organisme, les résultats peuvent varier d’une personne à une autre. En cas d’apparition d’effets secondaires, ce qui est peu probable, consultez votre médecin pour une prise en charge rapide.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier