613f672602fac.jpeg

Quel CBD pour inflammation ?

Les crises inflammatoires se manifestent généralement par d’atroces douleurs. Pour apaiser cette souffrance parfois récurrente, il est conseillé d’utiliser du CBD. Ce produit est bien plus efficace que de nombreux calmants pharmaceutiques ou médicaux. Aussi, les produits cannabidiol sont d’origine naturelle et s’affranchissent d’effets secondaires indésirables. Il est cependant important d’utiliser le CBD anti – inflammatoire convenable pour obtenir le résultat escompté. Voulez-vous tout savoir de l’action des différents dérivés de cette plante sur les douleurs inflammatoires ? Zoom sur la question !t

Le type de CBD utilisé pour alléger une inflammation

L’action du CBD pour apaiser les inflammations diffère en fonction du type de douleur.

CBD en cas d’inflammations musculaires

Après une intense activité sportive au cours de laquelle les muscles ont été rudement éprouvés, ceux-ci peuvent subir une inflammation. Cela provoque une douleur musculaire. Pour l’apaiser, la crème au CBD peut être utilisée pour masser la partie du corps endolorie. Il est également possible de faire  usage de l’huile de CBD à cette même fin. En réalité, l’action que produit le CBD face aux inflammations musculaires est immédiate dès que vous en faites usage. Il se propage en effet assez rapidement à travers les muqueuses.

CBD pour douleurs articulaires

En cas de douleurs articulaires, l’usage de CBD constitue une alternative aux anti-inflammatoires médicamenteux. Il peut être employé sous forme de gel pour réduire la douleur en cas de rhumatisme ou d’arthrose. Pour obtenir un effet instantané, le produit peut être ingurgité sous forme d’huile de CBD en sublingual. Cela consiste à disséminer des gouttelettes de cette substance huileuse sous la langue.

Quelle quantité de CBD pour combattre l’inflammation ?

Une prise excessive de CBD ne peut pas provoquer une overdose, mais plutôt de fâcheux effets secondaires. Il est malheureusement impossible d’indiquer avec précision la quantité de CBD à administrer pour réduire les douleurs inflammatoires.

La posologie peut en réalité être tributaire d’un certain nombre de spécificités. Le dosage peut dépendre de l’affectivité de chaque individu aux produits cannabinoïdes. Ainsi, certaines personnes peuvent exprimer le besoin d’une forte quantité de cette substance pour soulager leur douleur inflammatoire. D’autres par contre auront besoin d’une faible dose pour retrouver leur équilibre.

En général, la quantité du produit à utiliser dépend du type d’inflammation et y est liée. Pour traiter une crise inflammatoire, le néo-utilisateur du CBD aussi bien que l’habitué doivent débuter par de petites doses.

Le CBD : la meilleure alternative contre l’inflammation ?

Les produits issus du cannabis ne sont pas les seuls traitements possibles contre les douleurs inflammatoires. Il y a également les anti-inflammatoires qui ne comportent pas de stéroïdiens pour les douleurs simples et les anti-inflammatoires stéroïdiens pour les douleurs plus complexes. Toutefois, certains de ces traitements entraînent des effets secondaires. Il s’agit entre autres de la perte musculaire, de l’obésité, des allergies dermiques, de déficience du système immunitaire et bien d’autres.

Par ailleurs, les anti-inflammatoires stéroïdiens contiennent des corticoïdes et ne sont pas destinés à un usage prolongé. Autrement, l’utilisateur s’expose à la longue à des risques de cortico-dépendance ou de troubles psychiatriques.

Pour ces raisons, il est capital de trouver une alternative plus simple à ces traitements, d’où le recours à l’exceptionnelle capacité anti-inflammatoire des produits issus du cannabis. Le CBD combat en effet les douleurs inflammatoires sans induire d’effets secondaires. Un bon moyen de faire d’une pierre deux coups.

Quelles sont les actions du CBD sur les inflammations ?

En utilisant le CBD, les récepteurs endocannabinoides de l’organisme deviennent actifs. Ils freinent la diffusion de cytokines par les défenses de l’organisme. Ainsi, tout type d’inflammation est diminué considérablement par cette intervention de produits issus du cannabis. L’efficacité de ces derniers est aussi remarquable en cas d’inflammation d’arthrose. En effet, les personnes atteintes de cette pathologie retrouvent leur vitalité et leur santé grâce au CBD. Les produits servent également à combattre les douleurs répandues dans les zones proches de la partie arthrosique.

Par ailleurs, la maladie de Crohm ou la Rectocolite hémorragique sont des exemples de pathologies inflammatoires de l’intestin. Ils n’admettent pas de traitements curatifs scientifiquement démontrés. Toutefois, les médicaments anti-inflammatoires constituent des solutions parfaites pour freiner la propagation de ces maladies. Ils contribuent au ralentissement de leur progression.

En cela, le CBD intervient comme un contrôleur de l’espace neuro-immunitaire de l’intestin. Il contrôle le fonctionnement des cellules gliales du tissu nerveux et répond à leur dysfonctionnement en réduisant les inflammations.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier